Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Lectures et opinions : derniers articles publiés.

Beidaihe. Le temps des ombres et des grenouilles

Comme chaque année, au moment du séminaire d’été de Beidaihe, les observateurs de la Chine se perdent en conjectures. Condamnés comme toujours à des supputations de rivalités politiques d’un système resté opaque, ils analysent cette fois, mais toujours à l’aveugle, une possible fêlure entre Xi Jinping dont l’aura aurait été affaiblie par son choix de trop se rapprocher de Vladimit Poutine et Li Keqiang, le PM soudain revenu au premier plan sur le mode très spectaculaire d’un discours adressé en visio-conférence à 100 000 cadres pour relancer la croissance et lutter contre le chômage.
Information annexe, mais qui en dit long sur les affres du secret politique au milieu d’un monde submergé par la connexion (...)

« Evergrande », le spectre d’un effet domino

Le 8 novembre dernier, dans la revue « Contrepoints » l’Espagnol Daniel Lacalle Fernandez, Docteur en économie et analyste financier, écrivait « qu’aucune économie n’avait jusqu’à présent été capable d’ignorer une bulle immobilière, encore moins de la compenser tout en poursuivant sa croissance et en remplaçant un secteur immobilier en ruines par d’autres pans de l’économie. »
Et ce constat : « Les économies lourdement réglementées, de l’Islande à l’Espagne, n’ont pas réussi à contenir l’impact négatif de l’effondrement du secteur immobilier. Il en sera de même pour la Chine. »
Pour lui la crise d’Evergrande n’est pas une anecdote, mais le symptôme d’un grave dérèglement.
Alertes de la Banque Fédérale américaine. (...)

IRSEM. Un rapport foisonnant sur l’ampleur protéiforme des stratégies d’influence de Pékin

Sous la direction de Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, Docteur en sciences politique et enseignant à Sciences Po, Paris et Paul Charon, Docteur de l’EHSS, diplômé de Langue et civilisation chinoises de Paris Diderot, enseignant à Sciences Po Paris / Saint-Germain et à Panthéon Assas, ancien analyste du Ministère des armées, le rapport de l’Institut de Recherche Stratégique de l’École Militaire (IRSEM) documente, au long de 650 pages, avec une précision clinique et un foisonnement de détails inédits, l’ampleur et les stratégies des réseaux d’influence chinois.
Fruit de deux années de recherches, l’étude intitulée « Les opérations d’influence chinoises. Un moment machiavélien » apporte une justification concrète (...)

La chute de Kaboul vue de Chine

Parmi les appréciations les plus critiques du retrait américain que certains en Occident assimilent à un « sauve-qui-peut » citons ceux des journaux chinois strictement aux ordres de l’appareil, mais dont la vision mérite attention.
Le 18 août, dans le Global Times édité par le Quotidien du Peuple, sous la plume de Yang Sheng, on lit ceci qui enfonce un coin dans l’Alliance atlantique : « L’évacuation chaotique de l’Afghanistan oblige l’UE à repenser le « leadership de l’alliance occidentale » des États-Unis. Les dirigeants européens expriment leur réflexion au milieu des appels à une politique plus autonome »
Et, pour faire bonne mesure, ce coup de pied de l’âne exhortant l’Europe à se méfier de Washington (...)

« Un complot contre la Chine ? Comment Pékin voit le nouveau consensus de Washington ». Par Wang Jisi

A propos de la rivalité stratégique Chine – États-Unis, s’il est une réflexion qui mérite attention, venant du cœur même de l’appareil, c’est celle de Wang Jisi, 王缉思 publiée par « Foreign Affairs » de juillet.
Elle est intitulée « Un complot contre la Chine ? Comment Pékin voit le nouveau consensus de Washington ».
Wang Jisi n’est pas le premier venu. Au début des années 2000, il était l’expert des relations avec les États-Unis à l’Académie des Sciences Sociales, le plus puissant centre de recherche de Chine. Le plus indépendant aussi que l’appareil s’est toujours appliqué à mettre aux normes, sans jamais y parvenir complètement. De ses entrailles sont issus nombres d’intellectuels dissidents célèbres.
L’Académie (...)