Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Chine - monde : derniers articles publiés.

Réunion du G.20. En l’absence de Moscou, la prévalence invasive et ambiguë de Pékin

La présidence indonésienne du G.20 des 15 et 16 novembre, dont le thème général était « Nous redresser ensemble et plus forts » avait, dans son ordre du jour, privilégié « Les transformations de l’économie numérique et l’architecture mondiale de la santé » – alors que Pékin continuait à combattre la Covid-19 avec obstination. En relation avec la crise climatique et les pénuries de la crise en Ukraine, le sommet focalisait aussi sur « la suffisance alimentaire globale et les complexités de la transition énergétique ».
Mais, au bilan, le sommet des Chefs d’État et de gouvernements s’est surtout déroulé à l’ombre de l’agression russe contre l’Ukraine, avec, toujours, incontournable et insistant arrière-plan, la (...)

La Chine, l’Occident et les Ouïghour

Ajoutant encore aux tensions entre la Chine et la totalité du monde occidental, - rappelons que sur ce sujet, nombre de membres des NU ne condamnent pas Pékin (lire : Controverses globales autour du traitement des Ouïghour. Pékin rallie un soutien hétéroclite et brouille la solidarité des musulmans)- le 31 août au soir, quelques heures avant la fin du mandat de Michelle Bachelet , le Haut-Commissariat des NU pour les droits de l’homme a publié ses « préoccupations concernant la situation des droits de l’homme dans la Région autonome ouïghour du Xinjiang. »
Publié avec un retard de plus de deux (...)

Deux heures d’échanges téléphoniques tendus entre Joe Biden et Xi Jinping. Vers la 4e crise de Taïwan ?

Même si la reprise du dialogue au plus haut niveau entre Washington et Pékin est considérée par les deux comme le moyen d’éviter une escalade funeste, la manière dont les médias occidentaux en rendent compte, focalisant uniquement sur la menace chinoise à propos de Taïwan, répétée dans tous les gros titres de la presse occidentale, contribue à dépouiller l’exercice de sa vertu dissuasive.
La première phrase des compte-rendu occidentaux des deux heures et vingt minutes d’échange téléphonique entre Xi Jinping et Joe Biden le 27 juillet, insiste invariablement sur la mise en garde du Président chinois de ne pas jouer avec le feu à propos de Taïwan « 玩火的人會被它滅亡. 希望美方清醒認識 – Ceux qui jouent avec le feu périront (...)

Sans faiblir, Pékin relance son influence dans l’ASEAN par le détour des riverains du Mékong

Après sa tournée dans le Pacifique sud en mai et juin, dont les résultats ne furent pas tout à fait à la hauteur de ses espoirs Wang Yi vient de reprendre contact avec la Junte au pouvoir au Myanmar pour relancer la dynamique des « nouvelles routes de la soie ».
L’occasion de ce premier retour chinois depuis le coup d’État des militaires birmans, le 1er février 2021, était la coopération des riverains du Mékong. Lire : Coup d’Etat au Myanmar. Pékin reste de marbre, mais son jeu se complique.
Le 4 juillet, les ministres des AE de Chine et des cinq pays du delta du Mékong (Chine, Myanmar, Thaïlande, Laos, Cambodge et Viet Nam) étaient réunis dans le cadre de la coopération Lancang – Mékong 澜沧江 - 湄公河-合作 (...)

Échanges acerbes au « Dialogue de Shangri-La »

Si les adeptes de la théorie du « piège de Thucydide » cherchaient une confirmation à leur analyse catastrophique inéluctable, ils pourraient l’avoir trouvée dans les débats tendus de la dernière édition du « Dialogue de Shangri-La » à Singapour du 10 au 12 juin 2022 après deux années d’interruption dues à l’épidémie.
Elle a été dominée par les tensions stratégiques sino-américaines et les références à la guerre en Ukraine. La translation mentale de la situation à l’est de l’Europe vers l’Asie a été accompagnée par une intervention en visio-conférence du Président Zelensky.
Arborant un T-shirt offert par une artiste singapourienne représentant une jeune fille rebelle brandissant une bombe d’aérosol – un symbole décalé (...)