Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Chronique : derniers articles publiés.

Les faces cachées de l’apaisement sino-américain. La saga chinoise de la montée en puissance et de la quête de respect

Il y a 22 siècles, exprimant à la fois l’assurance de leur centralité et leur curiosité intéressée à l’égard d’une puissance concurrente, les Han parlaient de l’empire romain, leur contemporain occidental, comme « le Grand Han de l’Ouest ».
Aujourd’hui cette ambiguïté où voisinent à la fois le respect à l’égard d’une puissance stratégique rivale et une quête de considération exigée de la première puissance occidentale à la fois destination des exportations et source du flux des hautes technologies, n’est pas étrangère aux turbulences heurtées de la relation sino-américaine.
En politique intérieure, les tensions avec le nouveau « Grand Han occidental » qu’est l’Amérique, sont attisées par la fierté nationale qui ne (...)

A Hong Kong, mansuétude contre des mineurs. Mais inflexible brutalité contre le Cardinal Zen abandonné par le Pape François

Le 8 octobre, un tribunal de Hong Kong a condamné cinq jeunes manifestants ayant participé aux émeutes de 2019 – 2020, à trois années de séjour dans une maison de correction pour avoir attenté à la « sécurité nationale » en incitant à la subversion armée. La clémence de la sentence au regard du chef d’accusation qui, à l’aune de la justice chinoise sur le Continent est passible d’un emprisonnement à vie, a tenu compte de l’âge des prévenus qui, au moment des faits, avaient moins de dix-huit ans. En énonçant la peine infligée, le juge Kwok Wai-kin connu pour ses virulentes prises de position contre les fauteurs de troubles durant les émeutes a fait état de la gravité des faits mettant en cause la « Sécurité (...)

Investiture du gouverneur Lee à Hong Kong. La fin d’un cycle

Le 1er juillet, deux années après la décision de Pékin d’appliquer à la R.A.S la loi sur la sécurité nationale dont le premier effet aura été de supprimer radicalement l’opposition démocrate aujourd’hui en prison ou en exil, Xi Jinping a présidé les cérémonies du 25e anniversaire de la rétrocession.
C’était aussi le premier voyage hors de Pékin du n°1 depuis son retour du Myanmar le 18 janvier 2020. Dix jours plus tard, l’appareil décidait le confinement de la ville de Wuhan suite au surgissement de l’épidémie de Covid-19 rendu public, après quelques ratés et hésitations.
En même temps, Xi Jinping a, au nom du parti, investi le nouveau gouverneur John Lee Ka-chiu (李家超 LiJiachao), ancien responsable de la (...)

Malgré les sanctions, la Chine et l’Inde augmentent leurs achats de pétrole russe

Nécessité fait loi. Et les sanctions américaines contre Moscou pèsent peu dans la balance des avantages - risques.
Selon les dernières données collectées par Reuters, alors que les prix ont d’abord baissé en raison des interdictions d’importation respectées par la plupart des pays occidentaux, la Chine et l’Inde ont augmenté leurs achats de pétrole russe. La tendance crée une échappatoire qui permet à Moscou de sécuriser ses revenus d’exportation.
En même temps, la pénurie crée une urgence commerciale. Après la première tendance à la baisse des prix due à l’assèchement du marché occidental, avec le marché asiatique, émerge une autre réalité qui, cette fois, tire les prix vers le haut.
Selon informations du (...)

En Europe Centrale et Orientale, pour la Chine, le vent a tourné

Récemment, deux diplomates de haut rang du Waijiaobu ont fait le tour des capitales du Centre et de l’Est européen à un rythme accéléré. La première, Huo Yuzhen, représentante spéciale pour la région a commencé son périple du 18 au 30 avril en République tchèque, avant de se rendre en Slovaquie, en Hongrie, en Croatie et en Slovénie.
Du 1er au 4 mai, évitant la Lituanie récemment en froid avec Pékin pour cause de relations avec Taïwan (lire notre article La Lituanie sous le feu de la vindicte chinoise à propos de Taïwan), elle était en Estonie et en Lettonie. Enfin, du 5 au 7 mai, elle terminait ses visites en Pologne.
Pendant ce temps, au sud, du 12 au 19 avril, Ma Keqing, ancienne ambassadeur en Finlande (...)