Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Editorial : derniers articles publiés.

La peur du chaos et la tentation de l’autocrate

A peine plus d’un an après le 19e Congrès où le Parti avait exprimé une assurance et une cohésion apparemment sans faille autour de Xi Jinping et de ses projets, l’année 2018 s’achève sur une série d’incertitudes, ponctuées par des critiques plus ou moins ouvertement exprimées depuis l’intérieur même du sérail.
Après les doutes publics en juillet dernier de Xu Zhangrun, professeur de droit à Qinghua (lire : Fêlures.) qui relayait le scepticisme de nombre d’intellectuels, voilà Xi Jinping confronté aux sévères critiques de Xiang Songzuo, professeur d’économie à l’Université du peuple au moment où, à la mi-décembre, le Parti célébrait le 40e anniversaire des réformes (lire : Avis de tempête économique.).
Sur la (...)

Meng Wanzhou, symbole de la rivalité globale avec Washington

S’il fallait un indice que le conflit sino-américain est à la fois global et d’ordre culturel, l’arrestation et l’emprisonnement au Canada sur injonction de la justice américaine de Madame Meng Wanzhou, vient à point nommé.
Directrice financière de Huawei, le géant chinois des télécom, n°2 mondial des smartphones derrière Samsung et devant Apple, Meng est aussi la fille de Ren Zhengfei le très discret PDG du groupe, ancien de l’Armée Populaire de Libération et régulièrement accusé par les services occidentaux d’être l’un des principaux canaux d’espionnage et de captations de technologies au profit du programme « Made in China 2025 » de modernisation accélérée du pays.
Lire à ce sujet notre article publié en (...)

En Asie Pacifique les tensions sino-américaines sont montée d’un cran

Le dernier n° du magazine Challenge datant du 22 novembre titrait : « Chine, l’empire attaque. » En couverture, les 7 membres du Comité permanent du bureau politique prêtant serment en octobre dernier après leur désignation par le 19e Congrès. Poing droit levé, derrière Xi Jinping, la tête du système politique chinois chantant l’hymne national diffusait une impression de détermination inflexible.
A l’intérieur du journal, le dossier traitant des Nouvelles routes de la soie, de l’ampleur des projets chinois en Afrique, des avancées technologiques dans le nucléaire et des voitures électriques, à quoi s’ajoute la montée en puissance de la marine chinoise, se termine par un article intitulé « Comment ils nous (...)

Anxiétés politiques à Hong-Kong

Récemment eurent lieu à Hong Kong plusieurs événements dont la proximité a créé une angoisse au sein de la mouvance des droits attachée au respect par le Continent du schéma « un pays deux systèmes », garantissant, au moins jusqu’en 2047, la liberté d’information, d’association et de manifestation, ainsi que l’indépendance de la justice, articulée à une loi fondamentale, un parlement et une monnaie différents du Continent.
Le premier événement fut la mise en service le 23 septembre de la liaison TGV – 95 trains par jour - entre les nouveaux territoires – ceux-là même cédés en 1898 par les Qing à l’empire britannique pour 99 ans – et 44 villes chinoises dont Pékin, Canton et Shenzhen. Cette dernière (...)

Quand les hyperboles nationalistes paralysent l’esprit de conciliation et hypothèquent l’avenir

Nous étions habitués aux déclarations ambigües jetant des voiles pudiques sur les dissensions, faisant l’impasse sur les contrastes culturels, ponctuées de promesses de coopérations. Glosant sur la conduite apaisée des affaires du monde, elles mettaient sous le boisseau les angoisses de profondes rivalités globales.
Ce schéma articulé à la conscience que les deux premières puissances de la planète n’avaient pas d’autre choix que de négocier leurs différends et leur angoisses pour s’en arranger est, pour le moment et en apparence du moins, renvoyé aux calendes grecques.
Il reste qu’en Chine, le sentiment du temps long projetant les échéances du rêve chinois jusqu’en 2049 produit un recul et une intuition (...)