Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Taiwan : derniers articles publiés.

Tumultes au parlement et dans les rues

Le 17 mai, trois jours avant l’investiture de Lai Qing De, l’unique chambre du parlement taiwanais, Li Fa Yuan, 立法院, où le Parti pour le Progrès Démocratique (民進黨) du Président a, avec seulement 51 sièges, perdu la majorité absolue, s’est brutalement échauffée. Offrant le spectacle d’empoignades violentes, d’échanges de coups et de plaquages au sol, les députés se sont affrontés à propos de cinq réformes sur le fonctionnement législatif proposées par le KMT,国民党 (52 sièges) et le Parti du peuple taïwanais de Ko Wen-je, TPP, 民众党 (8 sièges) .
Des témoins racontent qu’une députée du Kuomintang (KMT) a été projetée au sol par un parlementaire du Parti démocrate progressiste (DPP), tandis qu’un de ses collègues (...)

Investiture

Le 20 mai, au Palais présidentiel de Taipei construit par les Japonais en 1912, Lai Qing De 賴清德, par sa formation à Harvard l’un des hommes politiques Taïwanais les plus proches de l’Amérique, a prêté serment devant le portrait de Sun Yat Sen 孫中山 fondateur du Kuomintang et premier président de la République de Chine en 1912.
Troisième président de la mouvance de rupture du Min Jin Dang 民進黨 après Chen Shuibian et Tsai Ing-wen, il fut, dans son fief de Tainan, l’un des députés les plus radicalement indépendantistes.
Mais, comme tous les chefs d’État Taïwanais, quels que soient leurs convictions politiques, il s’est conformé au rituel du serment devant le portrait de celui qui, à Taïwan, symbolise toujours les (...)

Séisme à Hualien et nouvelle flambée de défiance dans le Détroit

La vulnérabilité de Taïwan aux tremblements de terre est connue. Située sur la partie ouest de la « ceinture de feu du pacifique », arc de cercle qui borde les côtes de l’Asie et des Amériques, où se produisent de nombreux chocs sismiques, l’Île est régulièrement secouée par des séismes.
Au cours du seul XXe siècle entre 1901 et 2000, elle a été frappée 91 fois. Les secousses les plus meurtrières ont eu lieu le 3 décembre 1903 (Chiayi, magnitude 7,1 – 1030 morts -) ; le 17 mars 1906 (Chiayi, magnitude 6,8 - 1266 morts -) ; le 21 avril 1935 (Miaoli, Taichung, magnitude 7,1 – 3276 morts -) ; le 21 septembre 1999 (Nantou, magnitude 7,7 – 2415 morts -).
La dernière convulsion en date eut lieu à 18 km au (...)

Regards sur l’inquiétude des aborigènes et le durcissement de la Chine

« Putin et Xi Jinping se ressemblent. Tous les deux croient qu’ils expriment l’ancienne puissance impériale de leur pays et qu’ils sont investis de la mission historique de le défendre contre les étrangers. C’est effrayant et cela n’a aucun sens. »
Celle qui parle ainsi s’appelle Kolas Yotaka. Elle est Taïwanaise et issue de la minorité austronésienne des AMIS 阿美
S’adressant à Will Ripley, 43 ans, spécialiste du théâtre Pacifique occidental et correspondant de CNN à Taipei, elle commentait l’interview de deux heures, accordée au Kremlin le 6 février par Vladimir Poutine au journaliste proche de Donald Trump, Tucker Carlson, récemment remercié par Fox News et coutumier des jugements sans nuances pro-russes sur (...)

Manoeuvres législatives

Le 1er février, le Yuan Législatif s’est mis en ordre de marche en portant à sa tête Han Kuo-Yu 韓國瑜 (67 ans), nouveau président élu avec 54 voix contre 51 au président sortant You Si-kun 游錫堃(DPP).
A bien des égards, l’élection à la présidence du parlement de l’Île d’une personnalité aussi opportuniste et aux convictions à ce point flottantes que Han traduit le désarroi du KMT.
Alors que sa plateforme politique reste fidèle au Consensus d’une seule Chine, le vieux parti nationaliste est confronté à l’ébranlement du paysage politique de l’Île où, les sondages traduisent obstinément la montée d’un sentiment d’identité séparée du Continent . En même temps, le Parti vient de perdre la troisième élection présidentielle (...)