Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Technologies - Energie : derniers articles publiés.

Le défi de la manipulation génétique des embryons

Dans un article du 30 novembre, analysant la détermination enthousiaste de Pékin à se placer en tête de la recherche scientifique de pointe, y compris dans le domaine sensible des manipulations génétiques, le New-York Times rappelait que, dans un passé récent, les scientifiques chinois avaient déjà fait la une de l’actualité mondiale en publiant leurs travaux sur le clonage des primates et la transplantation d’une tête humaine d’un corps à un autre .
Et voilà que la semaine dernière, au 2e sommet international sur le génome humain à Hong Kong, l’un des leurs He Jiankui 贺建奎 formé aux États-Unis, vient de communiquer sur une expérience d’embryons génétiquement modifiés implantés chez une femme qui, plus tard, (...)

Premiers pas hésitants des compagnies privées dans l’espace

Le 5 septembre, une fusée baptisée SQX-1Z lancée du pas de tir de Jiuquan par la compagnie privée chinoise iSpace (en Chinois 星际荣耀- xingji rongyao - « Gloire cosmique » -) a mis en orbite 3 microsatellites de la taille d’une boîte à chaussures. Deux d’entre eux resteront dans l’espace, tandis que le 3e sera récupéré.
En avril iSpace avait testé à partir du centre de Hainan, un vol suborbital avec la fusée Hyperbola-1S (8,4 m/4,6 tonnes) dont le moteur serait dérivé des missiles balistiques de la 2e artillerie de l’APL DF-11 ou DF-15 ; en septembre un autre essai a été effectué avec le modèle Hyperbola-1Z aux ailerons modifiés.
Les tests seraient la première étape du développement d’une fusée de 20 m dont le (...)

Avenir du nucléaire. Le choix difficile des neutrons rapides

En mai dernier, Mark Hibbs journaliste allemand expert en sécurité nucléaire et en non-prolifération, observateur attentif des accords nucléaires bilatéraux et des travaux de l’AEIA, a publié sous couvert de la « Carnegie Endowement for Internationale Peace » une longue étude sur le futur de l’énergie nucléaire en Chine.
Alors que la Chine dispose de 40 réacteurs nucléaires opérationnels, une vingtaine en construction et autant en projet – en totalité dans les régions Est - à quoi s’ajoutent 12 sites de stockage des déchets excentrés au Qinghai et au Sichuan, dans un contexte général cependant marqué par quelques hésitations écologiques, des craintes politiques liées aux risques de sûreté dans les régions (...)

La marine chinoise lance deux destroyers géants

Alors qu’appuyée par l’armée de l’air , la marine chinoise, augmentant ses pressions militaires sur Tsai Ing-wen, venait d’achever une série d’exercices dans les détroits de Taïwan et de Luçon séparant le sud de l’Île de l’archipel des Philippines, les chantiers navals de Dalian lançaient le 3 juillet deux destroyers de fort tonnage équipés de systèmes élaborés de défense anti-aérienne longue portée, de missiles anti navires et d’équipements de lutte anti-sous-marine.
Le lancement de ces bâtiments de plus de 12 000 tonnes, plus gros que n’importe quelle unité de combat de la marine française hormis le PA Charles De Gaulle et au tonnage plus important que celui des plus puissants croiseurs américains de la classe (...)

Le sud du Cambodge, « comptoir colonial » chinois, point d’appui des « routes de la soie digitales »

Cette note qui met l’accent sur les investissements d’infrastructure et le versant technologique de l’emprise chinoise au Cambodge, complète l’éditorial décrivant « le sillage scabreux des routes de la soie » en pays khmer. L’implication de Pékin dans son arrière cour ancestrale qu’est le Royaume a provoqué une « déferlante » chinoise – 87 vols directs hebdomadaires venant de Chine -, attirée dans la région de Sihanoukville par le tourisme et une quarantaine de casinos.
La vague crée dans l’ancien port de pêche ouvert sur le golfe de Thaïlande un déséquilibre démographique assorti de désordres publics et de trafics en tous genres (prostitution, drogue, réseaux de « mères porteuses ») dont l’ampleur avait (...)