Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Economie

Hausse des taux directeurs à la Banque centrale chinoise

La Banque Populaire de Chine a décidé de relever ses taux directeurs de 0,27% à compter du 18 mars 2007. Désormais le taux de dépôts à un an s’élève à 2,79% et celui de prêts interbancaires à 6,39%.
Cette hausse des taux directeurs traduit les soucis de la banque centrale chinoise devant la perspective d’inflation dans le pays, si l’on en croit M. TANG Min, chef économiste du bureau de La Banque Asiatique de Développement à Pékin.
Selon le Bureau National des Statistiques, l’inflation annuelle a atteint 2,7% en fin février. Dans le contexte actuel, le marché estime que cette hausse d’ampleur modérée des taux directeurs pourrait en annoncer d’autres dans l’année et confirme la tendance restrictive de la politique monétaire poursuivie depuis deux ans par l’institut d’émission chinois.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Ralentissement et repliement, angoisse financière et morosité de l’opinion au milieu des tensions internationales

Selon le BNS, la reprise se confirme. L’immobilier reste un point noir

Restaurer la confiance des Occidentaux, l’insistante priorité du régime

La reprise est difficile et le chemin du réajustement socio-économique laborieux

Dans l’urgence d’un branle-bas, He Lifeng prend la tête de la Commission Centrale des finances