Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Album

Augmentation des migrations musulmanes

Forte poussée de l’islam en Chine et migrations des musulmans.

Les musulmans de Chine, principalement basés dans les provinces du nord restent facilement sous le contrôle de Pékin. Mais que dire de l’installation des musulmans dans le sud ?

De Baoshan (à l’ouest du Yunnan) à Guangzhou, les musulmans s’installent. D’ailleurs, sont-ils majoritairement Hui ou Ouïghours ? Ceux que l’on remarque sont plus particulièrement Ouïghours. Dans la ville de Baoshan, une grande et bien visible mosquée verte et blanche a été bâtie. Construite en face d’une caserne militaire !

Cette mosquée avec le temps va finir par faire partie du paysage chinois. Là, la communauté musulmane a fait son trou. Ici, on ne les voit pas dans les rues vers 16h00 installer leur stand portatif de brochettes ni avec leur vélo-porteur de produits venus de chez eux comme on le voit dans la ville de Kunming.
Intégration au paysage, voilà le fait ; ils s’intègrent d’abord quelques heures par jour dans le décor des Chinois, ne sortent que quelques heures par jour pour commercer. En général, ils ne parlent pas le Guoyu (langue nationale), juste quelques mots utiles à la vente. Puis, avec le temps ils arrivent avec d’autres moyens à ouvrir des épiceries ou de petits restaurants.

Maintenant, la pratique de leur religion les oblige à se réunir dans des endroits prévus pour cela. Observés, photographiés dans leur réunion du vendredi à 13h00, heure de La Mecque, mais avec décalage horaire. Ils étudient le Coran.
En face de la salle de prière, une salle de classe est aménagée ; pour quels cours ?
Ces musulmans sont Ouïghours, les Chinois autour le savent ils ? Le Chinois moyen reste très observateur de tout cela. Le souci majeur aujourd’hui d’assurer sa propre existence fait qu’il ne s’occupe guère de son voisin, fut-il musulman !

Et le phénomène observé ne se limite pas à un quartier, mais à l’ensemble de la ville. Des structures commerciales musulmanes voient le jour, réalisées visiblement avec de gros moyens financiers. La nouvelle guerre est économique et le fait de contrôler par et avec l’argent donne aux musulmans un net avantage. La Chine est le 12e pays musulman du monde ; avec une telle évolution quel sera bientôt son rang ?

À lire un bon article technique.

Et puis pourquoi le calendrier des prières de Kunming a-t-il une page web ?
À voir sur
http://islam.org.hk/Prayer_Time_Jan/Kunming.asp.

Photos Franck Jeannet - Tous droits réservés.

Vendeur de brochettes

Brochettes de musulmans 1 yuan les 5 ; les petits ruisseaux font les grands fleuves.

Immigré Ouïgour

Musulman Ouïgours immigré dans le Yunnan, travaillant à son compte ou pour celui d’un autre.

Femme Ouïgour

Elle ne mange pas véritablement comme les Hans, mais c’est au marché des Hans que l’on achète les oeufs.

Atmosphère sino-musulmane

Dans cette mosquée-appartement, aménagée au rez-de-chaussée sur cour d’un immeuble, dans une petite ruelle, l’atmosphère est partagée entre une ambiance chinoise et musulmane.

Lecteur du Coran

A l’heure de la prière tous les vendredi à 13h00, il vient étudier et lire le Coran bien loin de chez lui.

Appartement mosquée

Après les "appartements raviolis" de Paris, voici "l’appartement mosquée " de Kunming !

Jeune et vieux fidèles

Cette mosquée improvisée réunit jeunes et moins jeunes autour d’une prière commune.

Salle de prière

Dans cet appartement, selon la taille des pièces, on peut être seul ou plusieurs à prier.

Lecture

Le chinois est à peine parlé, mais ici seul l’arabe littéraire sert.

Salut

Selon les mots de l’imam, le salut intervient ou pas...

Mains jointes

Tradition oblige, que l’on soit ici, perdu dans un quartier chinois, ou à la mecque, les gestes ne changent pas.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

« So Long My Son » de Wang Xiaoshuai

« L’usage du Tao » par Patrice Fava

Retour sur la 5e génération de cinéastes chinois

« La terre à la dérive » : Une superproduction chinoise

123e édition de “Bruits de Chine”